Comment élaguer un arbre ?

Un arbre est un organisme vivant, qui se développe continuellement. En conséquence, en fonction de son rythme de croissance et de son environnement, il est important de l’entretenir. Un arbre adoptera une silhouette très différente suivant s’il grandit dans une forêt, dans un petit bosquet entretenu ou s’il est isolé. L’élagage est sans aucun doute l’une des opérations les plus importantes dans la vie d’un arbre.

Pourquoi procéder à un élagage ?

Il faut distinguer deux cas particuliers. Pour un arbre forestier, dont le bois sera destiné à produire des planches par exemple, l’élagage consistera à dégager le bas du tronc de façon à produire le moins de nœuds possible et obtenir un bois de meilleure qualité. Dans le cas d’un arbre d’ornement, il s’agit avant tout de l’éclaircir, d’entretenir son port, sa forme, et de retirer le bois mort pouvant être à la fois un frein pour sa croissance et un danger pour les piétons fréquentant ses abords. L’élagage va permettre de réduire le volume de l’arbre tout en lui donnant une forme (tonnelle, boule, nuage…). L’élagage est également obligatoire lorsque l’arbre côtoie une route fréquentée, une toiture ou des câbles électriques. Dans un jardin, le cas de l’arbre fruitier est un peu particulier puisque son élagage a pour but d’augmenter artificiellement la production et la taille des fruits.

Quand élaguer un arbre ?

arboriste-grimpeurEn fonction du type d’arbre, l’élagage n’aura pas forcément lieu à la même période. Deux périodes sont recommandées pour procéder à l’opération : en automne, après la chute des feuilles et avant les premières gelées, et à la fin du printemps, période durant laquelle la cicatrisation des coupes se fera plus facilement. Le début du printemps est à éviter pour ne pas gêner la montée de la sève. Dans le cas des fruitiers, mieux vaut privilégier une coupe au printemps pour les fruits sans noyaux et une coupe à l’automne, après la récolte, pour les fruits à noyaux.

La fréquence d’élagage dépend de l’espèce de l’arbre (croissance plus ou moins rapide) et de son âge. Généralement, un arbre âgé de moins de dix ans pourra être taillé tous les deux ans, entre dix et vingt ans, la fréquence sera de quatre à cinq ans, et tous les dix ans pour les arbres de plus de vingt ans.

Faire appel à un professionnel

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’élagage qui établira avec vous un devis élagage. Une mauvaise taille peut endommager l’arbre, ruiner une production, ou même le rendre dangereux. Les arbres de grandes tailles nécessitent généralement de travailler en hauteur, ce qui nécessite un équipement et un savoir-faire spécifiques pour réaliser l’élagage en toute sécurité.