3 précautions indispensables pour randonner en hiver

Randonnée hiver

Tous les étés, vous avez l’habitude de pratiquer la randonnée et de parcourir les sentiers, les forêts et la montagne. Cette année, vous aimeriez pratiquer cette activité en hiver. Attention, cette période est plus dangereuse que la saison estivale pour randonner. Soyez rassuré, cela reste tout de même possible en prenant quelques précautions. Voici 3 astuces pour randonner en hiver en toute sécurité.

N’oubliez pas que les journées sont plus courtes

La première précaution lorsqu’on randonne en hiver est de bien garder à l’esprit que les journées sont plus courtes. En effet, vous l’avez remarqué : en période hivernale, la nuit tombe bien plus tôt que pendant la saison chaude. Pour ne pas être surpris, veillez à bien planifier votre randonnée.

Si vous n’êtes pas sûr de votre parcours, ou que vous décidez d’explorer une région inconnue, prévoyez une randonnée assez courte pour être rentré avant la tombée de la nuit. Se balader en Haute-Savoie par exemple, région montagneuse, ne s’improvise pas. Muni d’une carte, vous devez estimer assez précisément votre temps de marche, sous peine d’être surpris et de vous perdre. Pensez à toujours vous munir d’une lampe torche ou d’une lampe frontale pour pouvoir vous orienter ou signaler votre présence la nuit.

Randonnée en montagne : équipez-vous convenablement

Si vous souhaitez randonner en montagne en hiver, vous aurez sans doute à vous déplacer dans la neige. Bien entendu, il n’est pas question d’improviser. Pensez à emporter avec vous un matériel adapté pour vous promener dans de bonnes conditions. Pour commencer, munissez-vous d’une paire de skis nordiques ou de raquettes, afin de progresser rapidement et sans risques dans la neige.

Ensuite, emmenez une paire de bâtons équipés de rondelles, pour une meilleure adhésion au sol enneigé. Vous devrez également être capable de vous orienter convenablement dans la neige, ce qui n’est pas chose aisée : recouvert de son manteau blanc, le paysage est méconnaissable et vous pourriez vous perdre très rapidement.

Pour éviter ce désagrément, pensez à emporter un GPS, afin de pouvoir retrouver votre route à tout moment.

Habillez-vous pour affronter le froid et l’humidité

Si tout le monde sait que les températures sont plus froides en hiver, on a tendance à ne pas penser à un détail : la neige, humide, peut rapidement mettre une randonnée à mal lorsque l’on n’est pas équipé convenablement.

Vous devrez donc choisir des vêtements chauds, de préférence répartis en trois couches : une couche de base, une couche d’isolation et pour finir une couche externe de protection. Cette dernière doit être imperméable, car elle vous protégera du vent, mais aussi de l’humidité.

Pour ne pas souffrir du froid, pensez également à vous équiper d’une paire de gants et d’un bonnet bien chaud.