Qu’est ce qu’un mur végétal ?

Un mur végétal est un véritable jardin vertical. Autonome, il répond seul à ses besoins en eau, en nutriments et en éclairage. Il ne doit pas être confondu avec l’art de faire grimper des plantes sur un mur. C’est un concept à part entière, inventé par le botaniste et chercheur au CNRS, Patrick Blanc dans les années 90. Recréant en lui-même un écosystème, il permet de cultiver hors sol, c’est-à-dire sans apport de terre, des plantes sur la surface verticale d’une façade. Le tout premier mur végétal date de 1994 et se trouve au Parc Floral de Paris. En 2004, la végétalisation des murs du Musée des Arts Premiers à Paris popularise cette technique.

mur végétal

Une touche de décoration originale

En plus d’un esthétisme incontestable, le mur végétal constitue une isolation thermique et phonique totalement naturelle et participe en outre à la dépollution de l’air. Certaines plantes sont en outre plus particulièrement que d’autres adaptées à un ce dernier rôle ; c’est ainsi le cas du lierre, du philodendron ou du gerbera. Installation pérenne, le mur végétal n’a une durée de vie que limitée par celle des matériaux utilisés dans sa construction.

Aussi bien à l’intérieur, qu’a l’extérieur

Un mur végétal peut être installé aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Néogarden, spécialiste du mur végétalisé d’intérieur, propose de nombreuses réalisations, concevant et exécutant des univers végétaux uniques pour les particuliers comme pour les professionnels. Un tel mur intérieur permet de créer un véritable jardin chez soi, sans perdre de place tout en embellissant son habitation et en permettant le renouvellement de l’air intérieur ou la phytoremédiation, c’est-à-dire la neutralisation, l’extraction ou la biodégradation des polluants par les plantes et micro-organismes associés. En absorbant les sons et en évitant la résonnance, il protège également des bruits. Il est toutefois nécessaire de prévoir un niveau d’éclairage suffisant afin d’assurer une bonne croissance aux végétaux.